opération sous hypnose
L’information d’une opération à cœur ouvert sous hypnose a été commentée et diffusée par de nombreux médias: ce 25 septembre un homme de 88 ans aurait été opéré à cœur ouvert en utilisant l’hypnose à la place d’une anesthésie générale. Cela se serait passé à Lille.

La réalité est un peu moins extraordinaire même s’il s’agit réellement d’une première!

L’intervention consistait à implanter une valve aortique. Il s’agit d’introduire une sonde dans l’artère fémorale puis de la remonter dans l’aorte jusqu’à la valve malade. La prothèse qui était compressée dans la sonde est alors déployée pour se fixer à la valve malade et la remplacer.

Cette opération qui dure une quarantaine de minute (que l’on appelle en jargon médical un TAVI) ne nécessite pas d’anesthésie générale. En général on utilise une anesthésie locale et on administre au patient en amont des substances anxiolytiques afin d’éviter qu’il ne bouge ou s’agite pendant l’opération. Durant celle-ci on injecte également des anesthésiques dans l’artère fémorale.

Ce qui représente une première dans l’intervention pratiquée à Lille c’est l’utilisation de l’hypnose pour remplacer l’absorption des substances anxiolytiques et la prémédication. Il y a bien eu utilisation d’un anesthésique local mais aucune administration de sédatif préalable ce qui représente déjà une très grande avancée dans ce type d’opération.

Cette déformation de l’information n’est certes pas volontaire de la part des journalistes mais il nous convient de savoir rester prudent face à la recherche de sensationnel qui leur fait parfois oublier de vérifier leurs sources.

Si vous désirez une réelle connaissance de l’hypnose n’hésitez pas à venir vous former. Vous découvrirez que celle-ci n’a nul besoin de désinformation pour démontrer ses grandes capacités.